Impression numérique DTG

L’impression numérique directe, ou DTG (Direct to Garment) est une technique de marquage par imprimante à jets d’encre. Elle permet de reproduire vos créations sans limite de couleurs, sur de nombreux supports en coton et polycoton (mix de coton et de polyester). Particulièrement adapté à l’impression de visuels en quadrichromie, photos et dégradés, ce procédé garantit un rendu de grande précision (600 DPI) sans toucher, sur textile clair comme foncé.

Le  support à imprimer est d’abord prétraité avec un fluide que l’on pulvérise sur la zone à marquer. Cette solution liquide - certifiée Oeko-Tex et GOTS – imprègne la fibre et contribue à augmenter la saturation et la netteté de vos couleurs à l’impression. Elle est indispensable à la bonne fixation des encres et assure une tenue durable et une excellente résistance aux lavages.

Une fois prétraité le support est séché, puis pressé à chaud pour aplatir la fibre avant impression. Le marquage numérique peut ensuite être réalisé : on vient placer les t-shirts, sweats, hoodies, sacs ou autres sur une jeannette adaptée et tendre le textile. Les têtes d’impression, similaires à celles d’une imprimante à jet d’encre papier, appliquent les premières couches d’encre. Du blanc en soutien si le support est noir ou de couleur, puis les quatre couleurs primaires C, M, J, N.

Les encres sont certifiées Oeko-Tex et GOTS. Une dernière étape de séchage au tunnel est nécessaire avant de plier et empaqueter votre commande. A l’ouverture, vous pourrez noter une légère odeur. Pas d’inquiétude, elle est liée au liquide de pre-traitement. Celle-ci disparait au premier lavage. 



Transfert sérigraphique

Ce procédé consiste à transférer votre visuel sur un support textile, à l’aide d’une presse thermique. Nous proposons deux types de transferts : le monocouleur et le quadrichromique. Dans le premier cas, le transfert est réalisé en sérigraphie traditionnelle et disponible dans 19 teintes Pantone standards et métalliques, répertoriées dans notre nuancier. Le  transfert quadrichomique quant à lui, est issu de l’alliance entre l’impression Offset et la sérigraphie traditionnelle. L’offset permet une impression de qualité photo, ainsi qu’un nombre illimité de couleurs et une finesse remarquable.

Le transfert monocouleur est parfaitement adapté aux matières classiques telles que le coton ou le polyester. A l’exception du blanc, il ne convient pas systématiquement aux supports techniques comme le nylon, les casquettes et coupe-vents. Le quadrichromique en revanche se pose sur un grand nombre de textiles, clairs ou foncés : t-shirts, mailots, polos, pakas, coupe-vents, casquettes, écharpes, sacs, … Ces transferts sont élastiques, résistants aux lavages et repassables. 

Nous sommes également en mesure de vous proposer des transferts à effets : 3D, réfléchissants, paillettés, Flock (effet velours), Clear grip (antidérapant), métal miroir, métal or, métal argent ou encore phosphorescents, qui se posent sur la plupart des tissus et supports.

Ces transferts plus spécifiques ne sont pas (encore) disponibles en ligne, cependant vous pouvez contacter notre par email, afin de lui présenter votre projet et recevoir un devis. 



Sérigraphie textile

La  sérigraphie est un type de marquage parmi les plus répandus, qui consiste à faire passer de l'encre à travers un pochoir (écran), sorte de tamis en tissu constitué de mailles très fines. Il est nécessaire de créer un écran par couleur, et un supplémentaire pour le blanc qui vient en soutien lorsque le tissu - coton comme polyester -  est de couleur sombre. Ce type de marquage est recommandé pour les visuels aux nombre de couleurs limité : monochromes, block letters, illustration vectorielles,… Adapté aux grandes séries  d’impression pour son côté économique, il est également très qualitatif. 

La sérigraphie demande plusieurs phases préalables à l’impression. Il faut d’abord décomposer les couleurs qui constituent le visuel. Il en résulte une modification du rendu lorsque le motif n’est pas adapté. Notre module de personnalisation permet une conversion vectorielle automatisée de votre fichier, afin de vous donner un aperçu d’un rendu possible. Il est néanmoins préférable de travailler votre visuel en amont, en le décomposant en aplats de couleurs distinctes. 

Vient ensuite l’étape de la création des films qui serviront à l’insolation des écrans : les écrans, enduits préalablement d’une émulsion photosensible, sont exposés aux ultraviolets. Le film bloque les rayons UV ou les laisse passer. Là ou les rayons passent, l’émulsion durcit et inversement. Une fois lavé à l’eau, l’écran ne laissera filtrer l’encre que sur la partie qui n’a pas durcit. 

Les couleurs sont ensuite préparées à partir du nuancier Pantone C pour s’approcher le plus fidèlement possible des couleurs de votre visuel. Une fois les écrans fixés sur le carrousel, on enfile le support sur une jeannette adapté et les couleurs sont appliquées l’une après l’autre, sur le tissu bien à plat et tendu. 

Pour le séchage des encres, on utilise la polymérisation UV, une technologie présente dans les tunnels de séchage. Elle permet d’en maitriser la consommation électrique. Pliage, roulage mise sous sachet, ces options sont disponibles sur demande et bientôt en ligne. N’hésitez pas à nous faire part de vos besoins spécifiques.